Domine


Pour le Roi
DOMINE SALVUM FAC REGEM

V/ Domine salvum fac Regem.
R/ Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.

V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor meus ad Te veniat.

Oremus.

Quaesumus, omnipotens Deus, ut famulus Tuus Ludovicus Rex noster, qui Tua miseratione suscepit regni gubernacula, virtutum etiam omnium percipiat incrementa quibus decenter ornatus est, et vitiorum monstra devitare, hostes superare, et ad Te, Qui via, veritas et vita es, gratiosus valeat pervenire. Per Christum Dominum nostrum.


Nous Vous prions, ô Dieu tout puissant, pour Votre serviteur notre Roi Louis, qui par Votre miséricorde a reçu le gouvernement de ce royaume : qu'il reçoive aussi l'accroissement de toutes les vertus par lesquelles, ennobli comme il convient à son état, il évitera la laideur des vices, sera vainqueur des ennemis, et Vous soit assez agréable pour parvenir jusqu'à Vous qui êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Nous Vous le demandons par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Domine salvum fac Regem de François Couperin.

Domine salvum fac Regem de Jean-Baptiste Lully.

Domine salvum fac Regem de Michel-Richard de Lalande.

Domine salvum fac Regem d'Antoine Boesset.


Domine salvum fac Regem de François Giroust.





Domine salvum fac Regem de Marc-Antoine Charpentier (Messe H3).


Domine salvum fac Regem de Marc-Antoine Charpentier (Messe pour M. Mauroy).


Domine salvum fac Regem de Claude Balbastre.


Domine salvum fac Regem de Franz Liszt.


Domine salvum fac Regem de Dietrich Buxtehude.


Domine salvum fac Regem de Charpentier & Lully.


Domine salvum fac Regem de Nicolas-Antoine Lebègue (à partir de 5'58).


Domine salvum fac Regem de Guillaume-Gabriel Nivers (1679).


Pour la Reine
DOMINE SALVAM FAC REGINAM




V/ Domine salvam fac Reginam.
R/ Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.

V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor meus ad Te veniat.

Oremus.
Deus, Cui omnis potestas et dignitas famulatur, da huic famulae Tuae Mariae Margaritae Reginae nostrae prosperum suae dignitatis effectum, in qua semper Te timeat, Tibique jugiter placere contendat. Per Christum Dominum nostrum.


Ô Dieu, Que tout pouvoir et toute dignité doit servir, donnez à Votre servante, notre Reine Marie-Marguerite, les conséquences prospères de sa dignité, afin que par elle, elle Vous craigner toujours, et essaie constamment de Vous plaire. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire