Citation

"Communication de l'Evêché : Prières ordonnées. Monseigneur l'Evêque, eu égard aux circonstances présentes, et persuadé que tous les catholiques fidèles recourront par une neuvaine sans éclat extérieur, mais très fervente, à l'auguste Vierge Marie, secours des chrétiens, les préparant au grand jour du 8 décembre fête de l'Immaculée-Conception, prescrit à toutes les messes quand la rubrique le permet, dès la réception de la Semaine Religieuse et durant neuf jours, les oraisons contra persecutores et male agentes, marquées sous le n° 11 aux orationes ad diversa du Missel.

On chantera le 8 décembre, au Salut du Saint-Sacrement que Sa Grandeur autorise exceptionnellement en toutes les églises où s'exerce le culte, le psaume 69, Deus in adjutorium meum intende, qui se trouve à la suite des litanies des Saints. Ce psaume, qui tiendra lieu du motet Eucharistique accoutumé, sera suivi du Sub tuum, avec versets et oraison Concede nos. Au moment de la reposition du T. St. Sacrement on chantera trois fois Cor Jesu, et trois fois Auxilium Christianorum. Le même cérémonial sera observé au Salut du dimanche 9 décembre et des autres jusqu'à Noël.

Les fidèles auront à coeur de multiplier leurs communions et bonnes oeuvres, et d'entrer dans l'esprit de pénitence et de docilité à l'Eglise, vertus tant recommandées par N. S. Père le Pape, à l'heure actuelle".

1er décembre 1906, p. 769

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire