Vigile de l'Immaculée Conception

Résultat de recherche d'images pour "lever de soleil" 
"C’est un cas exceptionnel, unique, qu’une fête nouvelle reçoive une Vigile (la fête du Saint-Sacrement elle-même n’en a pas). [...]  
La fête de la sainteté de la Mère de Dieu a pour nous deux aspects. Le premier aspect est la conception immaculée — l’innocence du paradis terrestre ; — le second aspect est la délivrance du péché originel. C’est ce second aspect que nous considérons dans la vigile. Quand le prêtre monte à l’autel, en ornements violets, nous devons nous dire : Dans le rayonnement de la fête, je purifierai mon cœur de toute souillure. J’ornerai la demeure de mon âme, afin que « mon corps et mon âme soient préparés pour devenir une digne demeure du Fils de Dieu ». Ainsi la Vigile de l’Immaculée est une belle préparation de l’Avent. D’ailleurs nous : faisons rentrer complètement la fête de l’Immaculée dans l’esprit de l’Avent. Cette relation n’existait pas primitivement, mais telle est l’évolution de la liturgie. L’harmonie entre cette fête et l’Avent est encore marquée d’une manière intéressante par ce fait que l’Introït de la messe de la Vigile a la même mélodie que celui de la messe de la vigile de Noël (Hodie scietis)".

Séquence propre au Missel de Toul (1750)

Virgo tota speciósa,
Tota spinis carens rosa,
Tu plena virtútibus.
Vierge, vous êtes toute belle,
Comme une rose sans épines,
Possédant toutes vertus.
Mille donis tu decóra,
Solem præis nunc auróra,
Exuis nos lúctibus.
Enrichie des dons de la grâce,
Aurore annonçant le soleil,
Vous nous sortez de nos peines.
Radix Iesse, fons signátus,
Soli Deo patens hortus,
Tu virgo, quæ páries.
Souche de Jessé, Source close,
Jardin réservé au Seigneur,
Vous serez la Vierge Mère.
Evæ Virgo reparátrix,
Et serpéntis interféctrix,
Tu vitam concípies.
En réparant la faute d’Ève,
Et foulant aux pieds le serpent,
Vous enfanterez la vie.
Corpus orbis conditóri,
Lac et tuo nutrítóri,
Pórríges virgíneum.
Vous donnez corps au Créateur
Votre lait virginal nourrit
Celui qui vous nourrira.
Nobis, Virgo quæ concépta,
Dotes inater tot adépta,
Non neges auxílium.
Amen. Allelúia.
Vierge Mère, à peine conçue
Vous avez reçu tous les dons ;
Venez à notre secours !
Amen. Alléluia !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire