17 juin


Ex-voto offert le samedi 27 mai 2017
en la cathédrale-basilique du Puy-en-Velay
par la Confrérie Royale 
"au Sacré-Coeur de Jésus"
afin de Lui rappeler Sa promesse
que le Roi de France est le 
FILS AÎNE DE SON SACRE-COEUR
comme Il le déclara en juin 1689
à sainte Marguerite-Marie Alacoque à Paray.





Dans la lettre numéro 100 – lettre qui ne porte pas de date mais qui fut écrite après le 17 juin 1689 – , après lui avoir décrit les grâces que la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus fera pleuvoir sur l’Ordre de la Visitation, sainte Marguerite-Marie confie ceci à la Révérende Mère de Saumaise, supérieure du monastère de Dijon : « Et voici les paroles que j’entendis au sujet de notre Roi : Fais savoir au Fils aîné de Mon Sacré-Coeur, que, comme sa naissance temporelle a été obtenue par la dévotion aux mérites de Ma sainte Enfance, de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle… », suivent alors les fameuses demandes à l’intention du Souverain (in « Vie et oeuvres de la Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque » – 3ème édition, par Monseigneur Gauthey, tome deuxième, p. 436).



Le 17 juin 1689 fut le vendredi du Sacré-Coeur.

Résultat de recherche d'images pour "ste marguerite marie"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire